Le grand saut – Florence Hinckel

le grand saut.png

Le grand saut est un roman se plaçant au sein d’un groupe de 6 amis, à un moment charnière de leur vie : la terminale.  Ils sont à la fin de l’adolescence, ils vont prendre des voies différentes l’année d’après et vont de fait devoir se séparer, s’éparpiller après tant d’années de complicité.

Ce qui surprend en premier lieu, c’est le réalisme de ce roman. Les personnages touchants chacun à leur manière et très différents les uns les autres. Chaque personne a en effet quelque chose à apporter. On pourrait croire que l’on tombe dans les stéréotypes mais je suppose que c’était la volonté de l’auteur de nous présenter des personnages aux extrêmes dans un même groupe d’amis.

Il est vrai que j’ai ma petite préférence pour des personnages et notamment Paul et Iris. Mais c’est probablement car ce sont ceux qui sont mis en avant dans ce 1er tome. J’ai tout de même beaucoup apprécié les autres personnages. Globalement, dans ce premier tome, j’ai plus accroché aux personnages masculins que féminins. Et j’ai plus eu du mal à cerner Marion que je trouve pour l’instant à mon goût trop pleurnicharde.

Le réalisme va même plus loin car clairement je me suis sentie aspirée dans l’histoire. J’avais l’impression d’être à la Ciotat et d’être la 7ème de la bande. L’écriture toujours aussi agréable de Florence Hinckel nous transporte et nous immerge totalement dans l’univers et m’a replongé quelques années en arrière dans l’ambiance du lycée, de cette année charnière (bien qu’à l’époque je n’avais pas de bande d’amis^^).

J’émets un vrai bémol toutefois sur le langage SMS qui parsème le roman. Tout simplement déjà je n’aime pas ça. J’ai également eu du mal à comprendre (du haut de mes 20 ans, je suis peut-être trop vieille pour comprendre que TO correspond au prénom Théo ?). Du coup ça m’a rendu la lecture de ces passages quelque peu désagréable et qui ne reflète pas la réalité, puisque non les adolescents n’écrivent pas tous le langage SMS imbuvable. Je n’ai jamais écrit comme ça et ne connais personne qui écrit de la sorte.

Ce n’est pas un roman d’aventure, loin de là. Ce qui peut d’ailleurs rendre le départ long, mais cela ne m’a absolument pas gêné. Justement le roman narre simplement la vie quotidienne des six jeunes tout en évoquant des thèmes importants frappants l’adolescence. Certains thèmes sont plus mis en valeur que d’autres et au final ce n’est pas plus mal. On pourrait croire qu’ils sont seulement survolés, mais si Florence avait approfondi ces thèmes le risque aurait été que le roman soit absorbé par ceux-ci, ce qui aurait dénaturé le fond de l’histoire. Je trouve que cela fait au final un joli arrière-plan : ils ne sont ni trop présents, ni trop peu.

Ce roman qui semble plat au départ subit une cassure au ¾ du roman et le rythme qui s’accélère. J’ai davantage été prise dans le récit à ce moment-là et certainement car je ne m’y attendais pas. C’est totalement surprenant donc on veut connaitre l’issue. La fin est déroutante et laisse présager un second tome que je m’impatiente de lire et qui j’espère répondra à mes interrogations.

Publicités

8 réflexions sur “Le grand saut – Florence Hinckel

  1. florencehinckel dit :

    Merci beaucoup pour cette jolie chronique ! Une question : avez-vous lu les épreuves non corrigées ? Parce que le langage SMS n’est plus du tout le même dans la version finale (suite à des critiques d’ados eux-mêmes :-)).

    J'aime

  2. Léna Bubi dit :

    J’adore la plume de l’auteur et ce roman me fait particulièrement bien envie, surtout après avoir lu ton avis 😀 C’est juste dommage pour le langage SMS, je n’aime pas du tout cette façon de parler… 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s