Blog à l’abandon, avenir, et potentiel retour ?

Bonjour,

Vous l’avez peut-être constaté (ou peut-être que c’est passé totalement inaperçu d’ailleurs), mais on ne peut pas dire que le blog ait été très actif ces derniers temps. Et je dirais même pire, ces derniers mois. Si j’ai bel et bien posté 5 articles en septembre, ils se sont fait de plus en plus rares au fil des mois. En 9 mois, seuls 13 articles ont été postés, et les chroniques, elles, se comptent sur les doigts d’une main.

J’ai amorcé un potentiel retour en début d’année, qui n’a jamais été définitif au final. Le blog a réellement été totalement délaissé, et ce de façon continue, pour la première fois, en presque 4 années d’existence.

1

Mon année scolaire ou tout du moins ces 9 derniers mois ont été rythmés par deux périodes successives qui ni l’une ni l’autre m’ont permis d’assumer le blog et justifient donc cette longue absence.

J’ai du faire face à un énorme manque de temps. Et ce notamment parce que j’ai sous-estimé la difficulté de cette dernière année d’études. J’ai commencé les cours en octobre pour les finir en mars. Donc au final, il n’y avait que 6 mois de cours. J’en ai conclu à tort que c’était l’année certainement plus facile, juste une formalité pour valider mon diplôme, et clore ces 5 années. Mais qui dit année courte, dit examens rapprochés. J’ai passé des partiels en décembre et janvier, pour ensuite en repasser fin mars. Donc au final, très peu de répit d’une session à l’autre.

D’ailleurs, le premier semestre a vraiment été très difficile puisqu’on a du passer 8 matières. Sauf qu’on a également fait les cours de ces 8 matières en à peine 3 mois. Les horaires n’étaient donc pas les plus agréables à avoir. Certes je n’ai eu aucun cours au delà de 17h30 (contrairement à certaines années où je me suis retrouvée à faire du 8h-20h) mais les journées n’étaient pas toutes agréables. On s’est retrouvés à faire des journées entières de cours avec le même prof dans le but de finir le quota d’heures prévues avant la semaine d’examen.

C’était assez intensif, d’autant plus qu’à cela s’ajoutaient les cours de soutien que je donne en dehors de mes cours. A la rentrée j’ai décidé d’augmenter mon volume d’heures, toujours dans cette optique que ce serait facile à concilier car en principe l’emploi du temps en M2 est léger. Je me suis retrouvée à donner des cours à 5 enfants par semaine, soit 7 cours : un le lundi, le mardi, mercredi, jeudi et samedi, et deux à la suite le vendredi. Du coup j’avais soutien littéralement tous les soirs de la semaine ainsi que le samedi après-midi. Je ne rentrais pas avant 20 heures donc, et le week-end j’avais peu de temps pour bloguer et réviser.

Et c’était sans compter la recherche de stage. Puisque qui dit Master 2, dit stage de fin d’année. J’ai commencé mon stage début avril, donc nécessairement j’avais encore une fois, du fait que l’année scolaire soit très courte, peu de temps pour trouver un stage. Et malheureusement, c’est une des tâches les plus dures auxquelles j’ai été confrontée cette année. J’avais peu de manœuvre géographiquement parlant, et je souhaitais réellement trouver un stage dans ma « branche » afin d’avoir une première expérience professionnelle dans le domaine avant l’entrée sur le marché du travail. J’habite la campagne, la ville où j’étudie reste une petite ville, alors pas évident de trouver un stage qui me corresponde dans une zone restreinte, avec de courts délais et dans un domaine relativement fermé. J’ai été très démotivée par cette recherche, et notamment par le premier entretien.

Donc effectivement sur la semaine il était compliqué de concilier les cours, les révisions, le soutien, la recherche de stage, la lecture et le blog. J’ai fini par obtenir un stage, non sans peine, et un peu sur la dernière ligne droite (qui au final se révèle être le meilleur stage que je pouvais trouver). Mais surtout je pensais pouvoir revenir sur le blog une fois le stage débuté, sauf que le soutien n’a pas été arrêté et depuis début avril je continue de jongler entre ma journée au cabinet où je suis en stage (journées pas de tout repos car je suis sur un poste vacant), et le soutien que j’enchaîne ensuite. En réalité, le rythme que j’ai eu toute l’année a continué : j’embauche à 8h30 les matins, finis à 17h ++, puis hop, je saute dans ma voiture pour arriver au cours de soutien vers 17h50/18h et je ne rentre pas avant 20h. Et jusqu’à la semaine dernière je devais en plus trouver le temps de rédiger mon rapport de stage et préparer ma soutenance car il s’agit du plus gros examen de l’année (coefficient 12).

Petit coup de grâce, mon ordinateur a également fait des siennes. C’est à dire qu’il est littéralement tombé en panne au moment où j’en avais le plus besoin : la rédaction de mon rapport de stage. J’ai tout perdu et ai du tout refaire en peu de temps. Si elles passent par là, j’en profite pour remercier encore les personnes qui m’ont aidées à rendre un rapport entièrement corrigé et propre, chose que je n’aurais pu faire seule dans le temps imparti. Les dernières semaines n’ont pas été faciles, et j’ai du jongler sur plusieurs ordinateurs pour finir mon rapport dans les temps, notamment celui du stage. Mais évidemment, je ne peux pas faire ce que je veux au travail, donc nécessairement mon retour sur le blog a été repoussé.

A ce manque de temps s’est ajoutée une baisse de motivation vis-à-vis du blog. Je n’avais plus l’envie, la volonté de sortir mon ordinateur pour écrire une chronique, un article. Je n’avais plus la motivation, l’inspiration. C’est triste à dire mais je ne lisais presque plus, mais pour le peu que je lisais, je voulais le faire comme avant. Sans contrainte. Sans obligation ensuite de faire une chronique. De prendre du temps pour faire le design ou la rédaction de celle-ci. Juste lire quand j’en avais envie, sans me forcer et sans lire dans le seul but  d’alimenter le blog.  D’ailleurs depuis début janvier j’ai seulement lu 9 livres, ce qui est peu pour moi qui en lit en moyenne dix fois plus en une année. Moi qui suis assez dure avec moi-même, je suis donc assez déçue de ne pas avoir su gérer ces derniers mois et d’avoir autant délaissé le blog.

Mais je remercie tous ceux qui sont passés, ne serait-ce qu’en coup de vent, pour une visite, et ont fait de ce blog un lieu vivant ces derniers mois, bien que j’aie, moi, brillé par mon absence.

2

A l’heure actuelle, je suis donc toujours en stage et ce jusqu’à fin septembre (bon, même si j’ai des vacances en août). Pour ceux qui ne seraient pas au courant, j’effectue ce stage au sein d’un cabinet d’expertise comptable en tant que juriste. D’ailleurs, si ça en intéresse certains, je peux tout à fait vous faire un article sur la profession, sur mon stage et ce en quoi il consiste.

Toutefois, j’ai donc rendu mon rapport de stage, mais aussi passé ma soutenance (à laquelle j’ai obtenu une très bonne note). Je n’ai donc plus d’examens à passer et ai clairement fini mes études. Si  ce n’est que j’attends encore les notes du second semestre que l’on aura que vendredi. Je serais fixée sur l’obtention de mon Master 2 vendredi donc.

J’ai toujours un petit peu de cours de soutien pour un des enfants (brevet oblige), mais les autres ont été arrêtés progressivement depuis début juin. Je devrais le finir définitivement demain en principe. Suite à quoi, je n’aurais vraiment que le stage, ce qui me laissera les soirs de semaine et weekends pour lire, préparer les publications, gérer le blog et les réseaux sociaux (notamment instagram bien abandonné).

J’amorce donc un retour sur le blog. Il faut que j’arrive à trouver mon rythme, rythme qui est nouveau. Je suis certes toujours en stage, mais plus réellement étudiante. Au final je me sens presque déjà dans la vie active, alors que c’est prévu seulement pour octobre ça. Donc il faut que je m’habitue à tout ça.

Malgré tout, l’envie de bloguer, et de lire, est revenue encore plus forte. Je pense que la pause était nécessaire. Elle m’a permis de me recentrer sur mes principaux objectifs :

  • obtenir mon diplôme aisément en principe ;
  • trouver un stage à la hauteur de mes espérances et plein de promesses
  • être plus motivée que je n’ai pu l’être
  • être de nouveau inspirée

Quelques changements vont donc s’opérer….

3

1. L’apparence du blog

Ces mois de pause ont bien servi à quelque chose : me rendre compte que l’apparence globale du blog ne me convenait plus. La seule chose qui arrivait à me satisfaire était la bannière du blog, qui me correspond davantage à celle présente précédemment. Souci : rien ne s’accordait avec sur le blog.

J’ai donc énormément travaillé le design du blog le week-end passé. J’ai notamment refait une partie de la barre de widget à droite afin qu’elle se fonde plus avec le reste. Et notamment j’ai pris le temps de refaire ma présentation ainsi que les boutons pour les réseaux sociaux. Vous pouvez voir juste en dessous un petit aperçu du « avant – après ».

ancien design

v1

De plus, désormais, comme vous devez le constater, trois couleurs seront le fil conducteur du blog : le vert sapin, le kaki et rose que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans cet article au niveau des entêtes de chacune de mes parties. Et qui correspondent aux trois couleurs de la couronne de la bannière. D’ailleurs cette couronne sera aussi un fil conducteur sur le blog, que ce soit sur les éléments fixes, comme vous pouvez le voir au niveau des boutons réseaux sociaux, qu’au niveau des articles, comme dans celui-ci ou encore les chroniques.

2. Les chroniques et la notation

Dans cette même optique d’harmonisation, j’ai décidé d’opérer un revirement dans la présentation des chroniques. Je me suis lassée de l’ancienne présentation des chroniques (que vous pouvez toujours voir sur les chroniques postées à ce jour sur le blog). Car même si les couleurs que j’utilisais concordaient avec la couverture du livre, faire ces en-têtes de chroniques me prenait du temps, mais étaient surtout trop colorées pour moi et pas assez assorties avec la fameuse bannière.

J’ai donc décidé de faire des présentations plus simples dorénavant, reprenant encore une fois le motif de la couronne mais aussi les couleurs présentes dans celle-ci, couleurs qui seront désormais dominantes sur le blog, pour faire quelque chose de plus épuré et qui me ressemble, et qui je l’espère vous plaira.

ma mère, la honte

Prendre du recul m’a également permis de comprendre que mon système de notation ne me convenait plus. Pour rappel jusqu’à maintenant, j’évaluais les livres grâce un système d’étoiles (de 1 à 5), ce que je trouvais très restreignant puisque je n’arrivais plus à faire de véritables hiérarchies entre toutes mes lectures. J’ai donc repensé ce système de notation le week-end dernier et ai décidé de faire un système hybride : entre la notation et l’appréciation. Désormais, un pourcentage sera attribué à un certain nombre de catégories, que j’évaluerais, sous la forme d’un graphique, comme l’exemple ci-dessous. A la droite de ce dernier, un avis global viendra le compléter.

Notation blog (1)

Pour plus d’informations sur les diverses catégories, le système de notation est davantage décrit dans la barre widget de droite du blog.

3. Les articles

Enfin, même si les articles devraient sensiblement rester les mêmes, notamment les incontournables chroniques, et la page des futures parutions, je vais réinstaurer le bilan mensuel de mes lectures à partir de Juillet.

Les chroniques, elles demeureront sensiblement les mêmes, tout en essayant de les faire parfois plus succinctes, afin qu’elles demeurent agréables à lire pour tous.

J’aimerais également développer davantage les articles à thèmes. Je devrais d’ailleurs durant l’été en publier un sur la seconde guerre mondiale et la littérature, article que je suis censée publier depuis 2016 si je ne m’abuse. Mais également peut être élargir la ligne éditoriale en publiant d’autres articles sur le bujo, sur la musique, sur des séries, le cinéma, sur ma vie de blogueuse, d’étudiante (presque ex-étudiante) et pourquoi pas sur la beauté….

En espérant que vous serez toujours aussi nombreux à me suivre, et que toutes ces nouveautés vous plairont ! Le blog me plait bien davantage comme ça, il est plus sobre, plus adulte, et fait plus sérieux également. J’espère sincèrement qu’il est à votre goût également, et sera toujours aussi agréable à lire pour vous. En attendant, je vous fais des bisous en attendant le prochain article…  

Publicités

C’est l’heure des résolutions !

hello-2

Me revoilà pour vous souhaiter une bonne année ! En retard, comme l’année dernière, mais je pense à force que vous comprenez que mes partiels me prennent toujours le début de l’année d’où l’absence d’article ces derniers temps.

Donc me voici le 6 janvier pour vous souhaiter une belle année 2017 ! J’espère que cette année sera une bonne année pour vous, avec bonheur, amour, santé, réussite, joie et surtout accomplir tout ce que vous souhaitez. Je vous souhaite aussi de belles lectures pour cette année encore.

L’année 2016 a été une année plutôt mitigée pour ma part. Elle a très mal commencé puisque j’ai eu un accident de voiture en janvier dernier (et Dieu merci je suis encore en vie !), j’ai également eu  du mal moralement et ça a eu un impact sur ma santé (problèmes de cœur). Mais j’essaye de ne retenir que le meilleur de cette année, comme la validation de ma licence avec mention, mon entrée dans un master qui me plait, un joli voyage avec mes grands-parents dans le sud, et surtout de belles lectures, de belles rencontres, et toujours plus de partage grâce au blog.

Lire la suite

Conseils et astuces pour réviser ses partiels !

a6Gx8fCg.jpg

A la suite de mon article sur les conseils pour l’entrée à la fac, qui avait assez plu, j’ai eu envie de faire un second article sur cette thématique plus axée sur les révisions de partiels qui d’ailleurs approchent dangereusement. Personnellement, je suis d’ailleurs en plein dedans puisque j’ai eu la colle (ou galop d’essai, appelez-le comme vous voulez) de Droit des sociétés à la reprise des vacances de Toussaint, que j’ai passé celle de Droit fiscal mardi matin (n’en parlons pas..) ainsi que le partiel d’anglais vendredi. Et c’est sans parler des autres partiels qui sont débutent dans moins de 2 semaines (SOS !!).

J’ai tendance à dire que les partiels reviennent à passer deux fois le bac dans l’année. Souvent la charge de travail est conséquente, on a du mal à gérer les révisions et en même temps les cours, les nerfs sont mis à rude épreuve et on se sent rapidement submergé. Oui, même après 3 ans de fac, ça arrive encore !

Malgré tout, depuis la L1, j’ai réussi à développer quelques petites techniques et astuces qui me permettent de réviser efficacement et de valider mes semestres aisément sans passer par la case rattrapages (je ne passe pas non plus de justesse !). Je vais donc vous partager mes petites astuces et conseils, que j’applique tout le temps et que je vais notamment appliquer cette semaine puisque je suis en plein dans ma semaine de révision depuis hier.

Lire la suite

La timidité, le manque de confiance, ces handicaps !

Coucou,

J’ai décidé soudainement de vous faire un article afin de parler un peu de moi, de partager un peu plus sur un certain trait de ma personnalité qui m’a handicapée et continue encore de le faire même si c’est dans une moindre mesure. Je préfère vous prévenir d’avance que cet article risque de partir dans tous les sens et la chronologie pas tellement respectée.

Beaucoup diraient : Ce n’est pas un drame d’être quelqu’un de timide, ça passe avec le temps. Sauf qu’il y a selon moi différents degrés de timidité. Et la timidité maladive, clairement c’est un enfer pour la personne qui le vit surtout quand elle voit que les personnes à côté ne comprennent pas.

J’ai toujours été cette personne qui n’osait pas aller vers les autres à l’école, celle qui avait peur de parler à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, qui passait rouge tomate dès qu’on lui parlait, et qui était totalement effacée.

Lire la suite