Les petits soleils de chaque jour – Ondine Khayat

les petits soleils de chaque jour.png

Je tiens à fortement remercier Livraddict et les éditions Michel lafon pour la découverte de ce superbe petit roman.

J’étais, je peux l’avouer très attirée par la couverture de ce roman, toute mignonne et par le résumé qui présageait l’amitié entre une petite fille et une vieille dame. En effet, dans ce roman nous retrouvons Colline, 9 ans, qui vit très mal le divorce de ses parents. De l’autre côté nous avons Clélie, 70 ans, si je ne m’abuse, retraitée, qui a tenu durant 40 ans la boulangerie Destempes. C’est de la rencontre de ces deux générations qu’est né l’histoire.

Clélie, le coeur sur la main, va inviter la petite Colline, alias la petite fille Destempes, à passer l’été chez elle pour lui redonner le goût a la vie. En effet cette dernière vivant terriblement mal le fait que ses parents divorces, se retrouve si triste qu’elle ne veut plus manger. Ses parents ne trouvent aucune solution pour la consoler, c’est donc Clélie qui se propose, aimant énormément la petite fille.

Dès le départ, j’ai énormément apprécié l’histoire. Dans les trois premiers chapitres, on nous présente Colline, puis Clélie et enfin Rose la voisine de Clélie. Ce sont trois personnages brisés. L’histoire nous est narrée à la 3eme personne ce qui m’a un peu dérouté au départ, mais finalement on s’y fait très rapidement.

Le personnage de Colline est de suite attachant. La petite fille m’a fait beaucoup de peine, sa douleur est en effet bien exprimée. Mais je l’ai également trouvée très attachante du fait de sa personnalité. C’est une petite fille intelligente et qui a des questionnements sur tout un tas de choses, sur la vie et le monde en général, ce qui je trouve la rend adorable.

Clélie est elle aussi un superbe personnage. Comme je le disais, elle a un coeur immense et va tout faire pour aider Colline. Elle va aborder cette épreuve qu’est le divorce à ses côtés tout en essayant de lui redonner goût à la vie.

En réalité ce roman n’est pas un roman d’action.C’est un roman feel good, qui donne du baume au coeur. On ne peut que l’apprécier vu le message optimiste qu’il transmet. Clélie et ses voisins vont tout faire pour redonner le sourire à Colline et ce en lui présentant les petits soleils de chaque jour. Ce roman regorge de bon conseils et astuces, donnés par les divers habitants de l’immeuble de Clélie y compris elle même, afin de voir la vie en rose et de profiter de chaque jour. Les liens qui se tissent entre les deux générations sont émouvants. C’est un roman touchant, apaisant et qui fait un bien fou.

Je le recommande vivement car vous ne pourrez qu’être touchés par cette relation intergénérationelle !

Publicités

4 réflexions sur “Les petits soleils de chaque jour – Ondine Khayat

  1. malecturotheque dit :

    Ce roman a l’air sympa 🙂
    Pour ce qui est de la mise en page, je suis d’accord, la version portable de WP n’aide pas du tout ! Cela dit, ta chronique est très bien vue de mon portable, et tu pourras modifier plus tard (bien que ce soit pénible) 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s