PS I like you – Kasie West

PS I like you.png

Vous faire ma chronique de PS I like you est plus difficile qu’il n’y paraît, parce que j’ai tellement aimé l’histoire que j’ai envie de vous en parler, mais en même temps je peux pas trop en dévoiler pour la simple et bonne raison que cela gâcherait le charme de l’histoire. C’est donc très compliqué, car je veux vous donner envie de lire ce roman sans trop en dire en même temps.

Sachez tout d’abord que je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant PS I Like you, mais j’avais lu de bons avis de la part de blogueuses qui l’avaient lu en VO. Etant en plus un roman de la collection New Way, c’était presque une valeur sure. Et clairement, j’ai été totalement embarquée.

Certes, l’histoire peut paraître un peu classique au premier abord, et un peu toute tracée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce n’est pas un coup de cœur à proprement dit, bien que ce soit une excellente lecture. Pour ne pas trop vous en dévoiler, clairement dès les premiers chapitres on devine l’identité du correspondant secret de Lily, bien que Kasie West tente à de maintes reprises de brouiller les pistes. La révélation n’en était donc pas vraiment une, la surprise n’en était pas vraiment une, mais j’ai envie de vous dire que ce n’est pas grave. Tout simplement parce que par plein d’autres aspects, Kasie West fait de PS I Like you la romance de l’été !

Lily notre personnage principal est un personnage attendrissant. Elle est dans sa bulle et ne voudrait vivre que de sa passion : la musique. C’est une rêveuse, elle n’a que très peu confiance en elle et a trop souvent des à priori du fait de sa méfiance constante. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est très bien entourée. Sa famille plus que débordante et originale à sa part de charme. Difficile de ne pas s’attacher à cette joyeuse bande farfelue qui n’est pas tous les jours aisée de supporter.

Notre correspondant secret quant à lui est un personnage très agréable à découvrir. C’est un personnage qui n’a pas peur de se dévoiler et surtout de se mettre à nu sur le papier et se livrer à cœur ouvert à une inconnue qu’il sent à la fois si inaccessible et si proche de lui.

La correspondance joue un rôle très important dans la direction de l’histoire. L’échange épistolaire sauvage qui naît entre nos deux personnages leur permet de se dévoiler et se révéler tels qu’ils sont réellement.  Elle donne du pep’s au roman et fait de cette romance son caractère original. Je ne suis pas du genre à apprécier lorsqu’il y a trop de lettres dans un roman, mais Kasie West nous happe tellement dans son roman que j’en suis venue à attendre désespérément d’atteindre la réponse de l’autre au fur et à mesure que j’avançais dans le roman.

C’est le genre de lecture que l’on termine avec un grand sourire collé sur les lèvres. C’est une histoire d’amour tellement mignonne, qu’une fois la dernière page tournée, on en redemande. J’en étais triste de l’avoir si vite terminé. C’est tout doux, c’est tendre. On se sent enveloppé d’une telle douceur, d’une telle tendresse, et d’une telle authenticité qu’on ne peut ne pas apprécier. C’est la lecture qui nous fait rêver, qui permet d’oublier pendant quelques temps les petits tracas du quotidien et qui donnerait presque envie de retourner en cours de Physique-Chimie.

Si vous êtes à la recherche de votre romance de l’été, celle que vous pourrez lire allongé sur la plage ou en bord de piscine, celle qui vous remontera le moral et vous donnera une bouffée d’air frais, alors ne cherchez plus.

Publicités

7 réflexions sur “PS I like you – Kasie West

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s