Melody, huit ans, deux vampires et l’apocalypse – Cloé et Tatiana Duc

Melody.png

Je remercie fortement les auteures, Cloé et Tatiana, qui m’ont permis de découvrir leur petit roman à côté duquel je serais, à coup sûr, passée sans elle. Je les remercie donc de m’avoir contacté, et de m’avoir fait découvrir leur démarche autoéditée que je trouve très intéressante.

J’ai donc accepté de découvrir ce roman après avoir été plus qu’intriguée par le résumé mais également touchée par leur démarche puisque ce sont elles qui ont fait d’A à Z ce petit roman : le texte forcément avec une écriture à 4 mains très fluide, mais également la correction, la mise en page, la couverture.

Ce petit texte comprenant un peu plus de 70 pages se lit extrêmement vite. Il faut un tout petit peu plus d’une heure pour lire cette nouvelle qui nous plonge dans un univers apocalyptique où tout est ravagé par une pluie acide. Seule la maison de la petite Melody n’est pas touchée. Et pour cause, sa famille est une famille de sorcière, et sa mère use de ses pouvoirs comme elle peut pour la protéger. Or cela ne peut plus durer, et ils vont être obligés de quitter la maison. Ainsi, ses parents et son frère Sans laissent seule Melody, qui du haut de ses 8 ans se retrouve livrée à elle-même.

Melody est un personnage adorable auquel on s’attache immédiatement. Malgré son jeune âge, la petite sorcière est très courageuse, mais également très naïve et influençable. J’avouerais que ça m’a donné envie de la secouer par moments avant de me rappeler qu’elle est très jeune et qu’à son âge j’aurais réagi de la même façon.

Outre le personnage de Melody, on rencontre également deux vampires dans la nouvelle. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce ne sont pas des vampires communs. Mary et Josh sont des personnages vraiment détonants et déroutants ! J’ai bien apprécié Josh qui reste plutôt sympathique, tandis que Mary, sa femme, est plus qu’insupportable.

On est donc certes plongé dans un univers apocalyptique mais qui au final est peu exploité du fait du petit nombre de pages. C’est vrai que pendant toute la nouvelle on évoque certaines choses mais tout en restant en surface. On sait que les parents savent des choses mais nous, lecteurs, on n’apprend pas grand-chose et forcément ça donne envie d’en savoir plus, de découvrir tous les secrets que referme l’histoire. C’est assez frustrant d’arriver à la fin et de se dire « quoi il n’y a pas d’autres chapitres ? Et la suite elle est où ? ».

Il faut savoir que l’histoire de Melody s’inscrit dans un tout, La fédération des enchanteurs, mais à ce jour, la suite de ses aventures n’a pas encore vu le jour. Et j’espère un jour réellement pouvoir découvrir la suite et avoir peut-être certaines réponses, qui sait ?

N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de Cloé et Tatiana si vous voulez en découvrir plus sur leur univers : https://boutique.cestdoncvrai.fr/

Publicités

4 réflexions sur “Melody, huit ans, deux vampires et l’apocalypse – Cloé et Tatiana Duc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s