Back To School : Conseils pour l’entrée à la fac et l’organisation !

amphi1.jpg

Coucou tout le monde,

Comme vous le savez certainement depuis le temps, j’aime énormément faire des articles en rapport avec  les études, parler des miennes mais également vous aider. Et la rentrée approchant à grands pas, l’envie m’a pris de faire un article Back to school avec quelques conseils généraux pour l’entrée à la fac, qui je l’espère vous aideront.

Bien que j’entre DEJA en 4ème année de fac (M1 Droit des affaires, droit de l’entreprise pour ceux qui ne seraient pas au courant) je me suis tout de même posée la question suivante : « Est-ce que j’ai réellement de bons conseils à donner aux futurs étudiants pour bien vivre sa première année et mettre toutes les chances de son côté ? ». Finalement,  écrire cet article n’est pas si compliqué… Il suffit que je vous conseille de faire le contraire de ce que je fais depuis 3 ans désormais !

Fréquemment la fac est abordée à la rigolade et souvent à tort on dit « tu verRas, la fac c’est les vacances. Tu as 10h de cours par semaine, pas de quoi te vanter ! ». Non, les études supérieures ne se résument  pas seulement branler les mouches ou user son froc sur les bancs de l’amphi. Encore moins à sortir tous les jeudis et passer pour le plus gros alcoolo de la promo (désolé de vous l’apprendre, mais c’est tout sauf cool) ! Non il faut bel et bien s’accrocher puisqu’en première année, le taux d’abandon est très élevé, et le taux d’échec tout autant.

1.jpg

Une des premières choses à faire en arrivant à la  fac, c’est de trouver ta technique de prise de notes, c’est-à-dire prendre les cours à la main ou  bien à l’ordinateur. Il se peut toutefois que ce soit imposé. Pour sa première année, les profs de ma sœur ont interdit la prise de notes à l’ordinateur du coup dans ce cas là, elle a du gratter du papier.

Personnellement, ne sachant trop comment faire je suis arrivée le premier jour avec mon bloc note et ma trousse car je n’osais pas prendre mon ordi. Eh bien, je peux vous dire que le lendemain, tout ceux qui avaient fait comme moi le premier jour, sont revenus avec leurs ordis. J’ai des copines qui sont demeurées toute l’année avec leurs feuilles, mais dès la fin de l’année, elles ont couru s’acheter un petit ordinateur. Du coup depuis ma L1 je prends tous les cours à l’ordinateur car il est impossible de suivre autrement. Il m’arrive encore de prendre du retard car le prof va souvent très vite et que je suis le genre de personne à tout noter au mot près, car je n’ai concrètement pas le temps de réfléchir.

Je trouve qu’entre les deux il n’y a pas photo, la prise à l’ordinateur a de sérieux avantages :

  • cours propre : pas de ratures, possibilité de corriger et rajouter si nécessaire
  • cours entièrement pris : forcément, à la main, il faut faire des choix.
  • plus facile à réviser puisque les cours seront propres, lisibles, et pas dispersés aux quatre coins de votre chambre/appartement.

Pour ceux qui hésiteraient car un ordinateur, c’est trop cher, sachez que pour la rentrée, il y a souvent des offres justement sur ce genre d’appareils. Pas la peine de vous ruiner avec un Mac, un petit ordinateur fera très bien l’affaire (je pense notamment aux Surface, qui ne sont pas trop coûteuses, pas la pro bien sûr, et qui ont une très bonne autonomie. J’ai des copines qui ont acheté la surface 1 en première année et qui tenaient toujours toute la journée. Dans ma promo, 95% des étudiants ont des ordinateurs. Surtout quand vous achetez l’ordi, faites attention à l’autonomie de l’ordinateur. Si c’est pour qu’il ne tienne à peine 4h, ça ne sert à rien. Je connais peu d’amphis où il y a des prises pour chaque étudiant (chez nous il y en a 3 par amphi au mieux).

Pour ceux qui choisiraient d’écrire à la main, faites en sorte que ce soit propre, écrire le maximum de choses, et surtout de ranger régulièrement vos feuilles dans des classeurs en les numérotant.

Le petit conseil en + :  Si vous décidez de prendre les cours à la main en amphi mais que vous avez envie de les retaper le soir chez vous  : abandonnez l’idée ! Déjà, c’est une énorme perte de temps et je vous assure que vous n’arriverez pas à suivre. Vous finirez peut-être à 18h/19h certains soirs (voire même 20h, je parle en connaissance de cause !) et en rentrant, il vous faudra encore retaper tous les cours de la journée, ce qui peut faire une énorme quantité. Vous allez vite abandonner l’idée et vos cours seront désordonnés.

2

C’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Etant très timide, lorsque je  suis arrivée à la fac, je n’ai pas essayé de discuter avec les autres étudiants et me suis raccrochée à celle  que je connaissais. Du coup j’avais une copine que je connaissais depuis la maternelle qui était elle aussi dans ma promo. On a donc passé les premières semaines ensemble, seulement toutes les deux, sans discuter avec d’autres. Le problème : elle a vite commencé à moins venir et a fini par abandonner début décembre avant les partiels. Heureusement entre temps je suis allée à la soirée d’intégration où j’ai rencontré une bande de filles.

Donc surtout, n’hésite pas dès les premiers jours à te diriger vers les personnes qui sont seules en amphi ou les groupes qui t’inspirent confiance. Et ce n’est pas parce que tu vas discuter avec untel que ça doit forcément coller. Tu finiras bien par trouver des gens qui te ressemblent et avec qui ça passera super bien. J’ai des copines depuis la L1 qui sont devenues de très bonnes amies. Et j’ai eu de  la chance puisque on s’est suivies les trois années. Il faut savoir s’entourer des bonnes personnes, celles qui vont tireront vers le haut et non vers le bas.

Le petit conseil en + : Essayes de parler avec des personnes également dans tes TD/TP. Tes ami(e)s d’amphi ne se retrouveront peut être pas forcément avec toi tout le temps. Et puis c’est plus sympa d’avoir ses amis pour l’amphi et de se dire qu’en anglais on va retrouver untel ou que dans ce TD, il y aura telle autre personne.

3

On peut dire que c’est un conseil totalement bête ! Et pourtant assez essentiel. C’est toujours bien d’être à l’heure, car ça évite de se faire remarquer et de louper du cours. Dans certaines facs, les profs font faire des choses vraiment ridicules aux élèves en retard, comme chanter devant tout l’amphi et je pense que tout comme moi, vous préférez éviter ce moment. Surtout que c’est toujours sympa de pouvoir discuter avec ses copains/copines avant que le prof arrive.  Je vous cache pas que ça m’est déjà arrivé de monter du -4 au 2ème ou 3ème étage en courant dans les escaliers et ça n’était pas une partie de plaisir ahah !

Je pense que c’est inutile de vous le dire mais les premiers jours, ça sert bien également. On est tout nouveau, on ne sait pas où se trouve la salle, l’amphi, du coup c’est toujours mieux d’être en avance, le temps de tourner et retourner dans les couloirs. En plus ça évite le stress ! Idem le jour de partiel, arriver à la bourre, chercher partout sa place alors que les profs ont fait l’appel et commencent à distribuer les copies risque de vous stresser inutilement..

Le petit conseil en + : Si vraiment vous êtes coincé sur la route ou ne pouvez pas éviter ce retard, profitez de l’heure que vous avez devant vous pour aller bosser à la BU, ça pourrait éventuellement être pas mal, avant de regagner place dans l’amphi à la pause ou pour le cours suivant.

4

Une des choses importantes à la fac c’est de trouver sa place en amphi. Au lycée, on aimait bien le dernier ou avant dernier rang, mais dans un amphi de 300, ce n’est pas toujours évident de trouver sa place. On ose pas se mettre au fond car il y risque y avoir du bordel, on ose pas se mettre devant car on a peur de passer pour l’intello. C’est jamais évident les premiers jours et ça se comprend ! En L1, je ne vous conseille pas forcément le dernier rang. Personnellement, j’ai toujours été vers le fond. Le problème est qu’en L1 il y avait de vrais emmerdeurs au dernier rang qui regardaient des films et gloussaient comme des dindes..

Essaie surtout de trouver une place où tu te sens bien, et où tu arrives à suivre le cours. A vous de voir également comment le prof fait le cours. Certains utilisent le micro pour faire le cours, mais d’autres pas et n’ont pas forcément une voix qui porte. Dans ce cas, il est mieux de descendre de quelques rangées. Idem, suivant la fac où vous êtes, votre cursus, les profs peuvent faire défiler des diapos, donc tachez de ne pas être trop loin afin de les voir distinctement.

5

J’ai envie de dire que ça coule de source, mais souvent on débarque à la fac avec une pensée en tête : « cool y a pas d’appel, je pourrais sécher  les cours comme je veux ». En effet, les profs se fichent complètement de savoir si vous êtes ou pas présent dans l’amphi. Ca ne leur changera absolument pas leur salaire à la fin du mois, c’est clair. Par contre, ça risque vous conduire à votre perte ! Forcément, on a tous à un moment la flemme d’aller à tel cours, et puis on se dit qu’on va rattraper… Sauf que voilà, déjà il faut trouver quelqu’un qui voudra bien vous envoyer le cours (c’est pas souvent que l’on trouve des bonnes poires comme moi, vous voyez). Mais en plus il faudra le faire rapidement, sans quoi vous allez oublier et vous retrouver à la veille du partiel avec un trou dans votre cours.

Dans ma fac, les profs ne passent pas les cours sur internet donc soit tu es présent en cours, soit tu te débrouilles pour retrouver cette partie du cours. Je pense qu’on est pas mieux servi que par soi-même. Au moins, vous pouvez relire ce que vous avez écrit, et surtout vous comprenez ce que vous avez voulu dire. Parfois devoir déchiffrer le cours de quelqu’un d’autre ce n’est pas mince affaire !

6

Là encore un conseil totalement basique mais qui peut s’avérer utile. Dans ma fac le planning ne varie pas des masses tout au long d’un semestre. Toutefois il se peut qu’au dernier moment un prof décale un cours, en rajoute  un pour rattraper un autre jour ou simplement change la salle ou l’amphi. Je ne sais pas si c’est pour toutes les facs pareil, mais nous on a un planning en ligne qu’on peut consulter en un clic du coup ça peut s’avérer bien pratique.

7

C’est une des choses qui m’aide le plus durant mon année. Surtout quand on doit jongler avec plusieurs emplois du temps. Je ne travaille pas beaucoup, mais je sais qu’un soir par semaine déjà je suis prise par mes cours de soutien, qu’il me faut le temps de travailler mes cours, de blogueur également. Et puis vu que j’ai également pas mal de trajet, il faut que je compte ce temps perdu dans mon emploi du temps.

Pour vous aider à bien vous organiser, il faut avoir une vue d’ensemble de son emploi du temps. Si vous avez un travail, caler vos horaires de travail dedans et ensuite voir quand vous aurait le temps de travailler vos TD afin de les rendre à l’heure, quand vous allez pouvoir relire vos cours, quand vous allez blogueur, etc. Le but ce n’est pas de se lever à 8h les matins où vous n’avez pas cours loin de là, mais de savoir gérer votre temps de travail.

Pour cette année j’ai d’ailleurs acheté un planner semainier afin de mieux m’y retrouver. Un agenda fera bien l’affaire également !

8.jpg

C’est toujours plus facile à dire qu’à faire, mais souvent on se retrouve débordé à l’arrivée des partiels. On ne sait plus où donner de la tête, quelle matière réviser en premier, et ça constitue une grosse source de stress. Pour éviter tout ça, le mieux est de commencer à juger la masse de cours à réviser quelques semaines avant les partiels. Et essayez de planifier de façon à réviser chaque matière de façon égale. Personnellement pour me motiver et savoir où j’en suis dans mes révisions, je me fais un mini planning où je marque quels sont les cours à revoir et  à quel moment de la semaine je vais les revoir en fonction de ceux qui me demandent le plus de concentration, ou qui me  plaisent le plus. Et à côté, sur un papier brouillon, je fais une sorte d’échelle pour chaque cours en fonction du nombre de pages, et je coche toutes les 10 pages, et franchement ça motive énormément de voir qu’on avance dans le nombre de pages (surtout quand on a 800 pages à réviser par semestre, hein ^^).

9

Voilà quelque chose qui n’est pas forcément évident, surtout au début, on ne connait pas les gens dans son groupe de TD/TP et du coup on ose pas participer de peur de sortir une bêtise. Sauf que participer peut vous apporter beaucoup. Tout d’abord chez moi, ça peut rehausser la note puisqu’on est noté sur la participer écrite et orale sous forme de points qui s’ajoutent à la note de la khôlle. Et avoir quelques points en plus, c’est vraiment pas mal quand on a pas eu la moyenne !

Et sans parler de ça, participer va tout simplement vous aider. Déjà vous retiendrais mieux  le cours mais en plus ça vous aidera à comprendre certains points que vous n’auriez pas forcément saisi au départ.

10

Encore une technique qui pourra vous aider lors de la révision de partiels : le  travail de groupe. C’est bien connu, il est impossible de tout avoir compris du premier coup et de tout connaître directement.Alors même si vous aimez réviser seul dans votre coin, au calme dans votre chambre, je vous conseille tout de même de discuter de certains points avec des amis, voire réviser avec eux.

J’ai remarqué qu’on retient beaucoup plus quand on discute de certains points avec d’autres, ou qu’on essaye de les expliquer aux autres donc je pense que ce n’est pas à négliger. Et puis surtout, ça permet de se motiver à plusieurs !

11

C’est une des plus grosses erreurs à ne pas faire et celle que justement on serait tous tenté de faire. Qui dit fac, dit matière à coefficients différents, tout comme au lycée. Certaines matières ont des coefficients de 6 ou plus, alors que d’autres vont seulement être coefficient 1.5. La première chose que l’on va faire est d’accentuer les révisions sur les plus grosses matières et de négliger les plus petites, parce que bon « C’est une petite matière qui sert à rien, donc iol vaut mieux avoir une bonne note coef 5 ou 6 ». C’est là qu’on se trompe souvent car les petites matières sont souvent moins complexes et permettent donc de récupérer des points plus facilement : ce qui n’est pas négligeable.

12

Je sais, être à la fac ça implique aussi les sorties du jeudis soirs et autres apéros entre amis. Presque tous les bacheliers rêvent de ça. Sauf que sortir toutes les semaines ça n’a pas que du bon. C’est même carrément à éviter si vous voulez avoir votre année. Et d’ailleurs, on voit très vite la différence entre les étudiants modérés et ceux qui ont le diable au corps (je blague évidemment !). Vous pouvez sortir, de temps en temps ça fait du bien, mais gardez en tête que ça ne vous fera pas réussir.

13

Etre motivé, c’est la clé de la réussite ! Concrètement, si c’est pour arriver en vous disant que c’est foutu d’avance, autant rester chez vous. Donnez vous des objectifs et mettez tout en oeuvre pour les réussir. Ça peut être par exemple atteindre tant de moyenne à l’année, obtenir telle mention, ou simplement avoir toutes les matières du premier coup. A vous de voir !

14

Parce que la BU, ce n’est pas seulement pour faire beau, y faire un tour de temps en temps peu s’avérer bénéfique. Parfois les profs donnent une bibliographie, et vous n’aurez probablement pas assez d’une seule vie pour la lire en entier. Y a aussi le prof qui vous donnera qu’un seul ouvrage à regarder : le sien ! Aaah ce que les profs de fac sont modestes parfois. Cette liste que vous ne regarderez probablement pas de l’année (je parle en connaissance de cause) peut éventuellement s’avérer utile dans le cas où vous n’auriez pas compris un point du cours ou bien simplement pour faire un devoir. Et un petit tour dans la BU, dans un tel cas ne vous fera pas de mal !

15

Difficile de dire ce qu’est réviser efficacement, mais j’ai tendance à voir des personnes qui glandouillent sur leur feuilles, en feuilletant de temps en temps, tout en ayant oublié ce qu’elle vient de lire la page d’avant. Un cours ça se travaille. Il ne faut pas hésiter à mettre de la couleur, à mettre des annotations, à reformuler à sa manière certaines phrases. Je vous assure que de cette manière tout sera plus limpide durant les révisions et surtout bien plus efficace. Pour moi, les schémas, tableaux, fonctionnent également plutôt bien !

Le petit conseil en + : oubliez les fiches, encore une fois, c’est une perte de temps. Faire des fiches sur un cours de 80 pages c’est presque impossible. Et comme a dit une de mes profs : « ceux qui font des fiches, vous perdez votre temps, car dans un cours aussi dense, vous devez trouver les infos les plus importantes. Or tout le cours est important. Et le temps que vous consacrer à choisir ce que vous allez noter sur les fiches et que vous le fassiez, c’est du temps perdu  pour réviser son cours efficacement. Au final, vous perdez du temps, mais en plus ne révisez pas comme il faut et ça risque vous jouer des tours ».

16.jpg

Je pense que c’est le conseil qu’on entend tous les ans : « Relis tes cours tout les soirs  ! ». Sauf qu’en réalité, c’est également la chose la plus difficile à faire. Il y a des soirs où en sortant de la fac, je n’ai pas forcément envie de bosser. Quand tu passes la journée sur l’ordinateur, tu n’as pas forcément envie de t’abîmer davantage les yeux quand tu rentres. Alors non mon conseil n’est pas forcément de relire chaque soir la cinquantaine de pages que tu as tapé/écrit dans la journée. Mais de temps en temps de relire un peu ton cours histoire de vérifier l’orthographe de certains mots, noms, de certaines dates, vérifier certaines phrases qui ne te paraissent pas trop compréhensibles, vérifier si ton plan de cours est cohérent. Ce sont des petites choses qui ne vous prendrons pas forcément un temps fou, et qui peuvent que vous aidez pour les vraies révisions, celles qui seront intenses !

17

Pour finir, je sais que les frites et les pizzas, c’est le rêve de tout étudiant qui a mangé des repas plus dégueulasses les uns que les autres au lycée. Alors forcément quand tous les midis, le restau U proposent son lot de pizzas et ses assiettes de frites, on y court alors que c’est pas forcément sain…

Et puis merde, après tout, on vit qu’une fois !  Et puis je vous assure que les pizzas ça apporte un réconfort de fou après une matinée à chier, et un aprem qui le sera probablement tout autant 😀


Surtout ne stressez pas, tout se passera bien !  Je vous souhaite à tous une bonne rentrée !

Publicités

19 réflexions sur “Back To School : Conseils pour l’entrée à la fac et l’organisation !

    • L'écho des mots dit :

      Ahah ne t’inquiètes pas les cours ne font pas 800 pages, mais le total de tous les cours d’un semestre. Il m’est arrivé d’avoir 800 pages à réviser pour un semestre (car en moyenne 80 pages par cours). Mais ça dépend énormément des facs. Par exemple ma soeur elle a plus de cours mais qui font moins de pages (entre 20 à 30)..
      Après le principal n’est pas de retenir par coeur mais surtout l’essentiel 😊

      J'aime

  1. Azurore dit :

    Cette article est vraiment très bien 🙂 tout y est ou presque. J’aurai ajouté les soucis avec l’administration aussi parce que quand on est à la fac et que l’on a besoin d’un papier ou autre aller à l’administration est une vrai corvée. Déjà car les horaires ne correspondent pas au moment où les étudiants sont libres et que quand on peut y aller il faut limite camper devant avant l’ouverture pour être sûr d’être pris en charge rapidement sinon avec le monde qu’il y a toujours c’est impossible.
    Bon après ce souci est peut être présent que dans ma fac ^^

    Aimé par 1 personne

    • L'écho des mots dit :

      Non en effet c’est le cas aussi chez moi, mais j’ai pas tellement envie de décourager d’avance les étudiants 😂 même si c’est un problème récalcitrant dans toutes les facs. L’administration c’est vraiment la merde, que ce soit la scolarité ou bien le crous 😒

      Aimé par 1 personne

  2. theuniversesbooks dit :

    Ton article est super intéressant ! Je rentre en terminale et va falloir faire les fameux choix: fac ou pas ?… Je trouve ça super cool d’avoir un aperçu même si je pense plus m’orienter vers la prépa.
    Bon courage pour cette année !

    J'aime

  3. Plume Sensible dit :

    Merci beaucoup pour cet article 🙂

    Je pense prendre mes cours à l’écrit mais bon après, je ne vais pas parler trop vite et je vais tout simplement attendre, voir comment ça se passe! Et j’ai lu les commentaires au-dessus et apparemment dans ma fac l’administration c’est aussi une horreur 😦

    Je vais essayer de travailler au fur et à mesure surtout que j’ai plusieurs matières et apparemment il faut pas mal bosser!

    Allez, bisous… (et bisous à V aussi 😏)

    Aimé par 1 personne

  4. voyageusedesmots dit :

    Très bon article.
    Juste un petit bémol qui dépend vraiment de la filière, le fait d’écrire à la main permet une meilleure mémorisation du cours car tu n’as pas la recherche des lettres. Après c’est à adapter en fonction des matières et de soi.
    Ayant commencé la fac à une époque où les ordi n’étaient pas encore courants et autorisés en cours, j’ai beaucoup gratté avant de les recopier au propre d’abord à la main (les PC coutaient chers par rapport à maintenant) puis en les tapant. L’an dernier, j’ai alterné les deux.

    Aimé par 1 personne

    • L'écho des mots dit :

      Après oui en effet ça dépend vraiment des facs mais je sais qu’en droit, tout le monde prend à l’ordi parce que les profs vont vraiment trop vite et ne répètent absolument pas donc si tu n’as pas pris le premier coup, c’est mort ensuite. Au début j’avais peur de ne pas taper assez vite, finalement maintenant je connais mes touches par coeur et n’ai même pas besoin de regarder mon clavier 😉

      J'aime

  5. Cloé dit :

    Je l’ai attendu cet article, et je suis pas déçue ! (ceci dit avec toi je ne le serai jamais ;)) Je pense que ces conseils vont me servir pour la rentrée à l’IUT, mais j’espère surtout que je vais réussir à les appliquer ^^ merci beaucoup en tout cas, c’est vraiment bien d’avoir des retours sur les expériences de ceux qui ont déjà vécu ça 🙂 et puis aussi bien écrit, on ne peut pas refuser 😉

    Aimé par 1 personne

    • L'écho des mots dit :

      En effet, et je n’ai jamais prétendu le contraire. Pour ce qui est de la place je l’ai d’ailleurs précisé que ça dépendais du cours et du prof également. J’ai déjà eu des cours où on devait se mettre vers l’avant car il était difficile de l’entendre dans le fond. Je donne juste des conseils pour aider ceux qui seraient les plus perdus. Je fais ça pour le plaisir d’aider, à chacun de prendre l’article et l’utiliser comme bon lui semble.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s