Mon petit coeur de pierre – Lucile Caron-Boyer

mon petit coeur de pierre.png

Dans ce roman au titre qui a un titre qui a du sens, l’auteure nous permet une immersion dans le monde des ados, aux côtés de Marion et  de son meilleur ami Tom. Ainsi, dans un petit roman en l’apparence tout simple, elle permet d’évoquer de nombreux sujets, plus ou moins importants, délicats et forts tels que l’amitié, l’amour, les préjugés, le fait d’être différent, la famille, etc.

Lucile Caron-Boyer nous dépeint ainsi dans ce roman, à travers son héroïne Marion toute la difficulté de trouver sa place à cette période si particulière qu’est l’adolescence. En effet, Marion entre en troisième, semble avoir un cœur de pierre, un père qu’elle ne connaît pas, une mère qui tente de se recaser, un meilleur ami « beau comme un dieu » à ses yeux mais pas tellement populaire. Voyez vous, il a le malheur d’être roux. D’ailleurs elle non plus ne l’est pas, populaire.

« Une cour d’école c’est la jungle. Soit t’es en haut de la chaîne alimentaire et tu n’as rien à craindre, soit tu as intérêt à te trouver un groupe pour surveiller tes arrières. En haut de la chaîne on retrouve toujours les mêmes, ces garçons et filles qui semblent tellement persuadés que le monde tourne autour d’eux qu’ils finissent par convaincre les autres que c’est vraiment le cas. Ce sont eux qui donnent le la, la tendance.

Au milieu, il y a le gros du troupeau, ceux qui ne se distinguent pas et suivent le courant.

Tout en bas il y a les autres. Ceux qui ne sont pas tout à fait comme tout le monde. Il suffit de pas grand-chose pour rentrer dans cette catégorie, une paire de lunettes aux verres un peu épais, quelques kilos, de trop bonnes ou de trop mauvaises notes, une couleur de cheveux inhabituelle, un père mort.

Oui peut-être que les enfants sont naturellement bienveillants.

A condition toutefois que l’on ne soit pas trop différent d’eux, parce que dans ce cas, les enfants peuvent être aussi cruels que les adultes. »

C’est un roman touchant, délicat sur des moments de vie particuliers d’une héroïne qui se cherche. L’auteure a pris soin de garder un ton léger toutefois. Le roman ne se veut pas percutant mais tout mignon, tout en y introduisant ces thèmes plus sérieux. On ne situe absolument pas dans le cliché. C’est un roman qui est criant de vérité avec des réflexions extrêmement bien menées.

On a ceci dit une jolie intrigue autour de l’identité du père de Marion, présente du début à la fin et donne de l’action à la trame. C’est vrai que j’ai trouvé le départ peut-être un peu lent, mais dès lors que cet élément est intervenu dans le récit, je me suis sentie happée. Parce que moi aussi je voulais percer ce secret de famille en même temps que Marion, parce que j’avais envie de savoir ce que l’auteure allait nous pondre comme dénouement. Et pour le coup, j’ai été agréablement surprise. C’était assez imprévisible mais assez drôle au final.

Ce qui est éventuellement moins crédible et que je pourrais relever comme point négatif est certainement l’extrême maturité des enfants pour leur âge. J’ai un véritable élément de comparaison à la maison en plus puisque mon petit frère est actuellement en troisième et qu’il y a réellement un gouffre entre ces personnages et mon petit frère, ses copains, etc. Ce n’est pas un point négatif d’avoir des personnages murs pour leur âge, loin de là, seulement j’ai trouvé certaines de leurs réflexions trop poussées pour leur âge ce qui les rendait de fait trop peu crédibles à mes yeux.

Mon petit cœur de pierre est une agréable lecture à tout âge qui fait passer un bon moment aux côtés de Marion et Tom, deux ados un peu différents mais à la relation très touchante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s