Timide – Sarah Morant

timide.png

Avant de commencer la chronique, je voudrais vous prévenir qu’exceptionnellement, il s’agit d’une chronique qui comportera des spoilers. Mais pas de panique, ceux-ci seront évoqués en toute fin de chronique et ne seront lisibles que si vous sélectionnez le texte. Bien sûr ils seront annoncés avant. Si vous voulez toutefois lire mon avis sachez qu’il est garanti sans spoilers lui par contre, il vous suffira de vous arrêter avant la partie indiquée en tout bas de page et évidemment de ne pas sélectionner le texte contenant les spoilers. Je fais ce choix exceptionnel, car des choses m’ont réellement dérangé et que je ne pouvais pas de ne pas en parler ne serait-ce que pour avoir l’avis des gens qui l’ont déjà lu ou ne souhaitent pas le lire.

Timide est un roman Wattpad comme on en rencontre de nombreux à ce jour. Sarah Morant l’a écrit alors qu’elle n’avait encore que 14 ans et désormais ce dernier est publié chez Hachette depuis l’année dernière. Mais malheureusement, Wattpad ne fait pas tout. Et un roman populaire sur Wattpad n’est pas forcément un roman agréable à lire…

J’avais d’ailleurs auparavant été très déçue de Phoneplay de Morgane Bicail et je me suis donc lancée dans Timide avec une petite appréhension, non sans raison. Dès le départ, ma lecture a mal commencé puisque ça a été très difficile pour moi de rentrer dans l’histoire. Pour tout vous dire j’ai même failli abandonner la lecture à de nombreuses reprises. Les 200 premières pages ont en effet été laborieuses à lire.

Mais malgré tout, je me suis accrochée et ai décidé de poursuivre ma lecture coûte que coûte car ça m’embêtait d’abandonner une lecture pour le comité (j’ai lu ce roman dans le cadre du comité de lecture Cultura). Bien heureusement pour moi, la suite a été réellement agréable. On a donc là un bouquin qui est clairement en deux temps. La première partie est longue, lente, et peu intéressante. Tandis que la seconde est bien plus addictive, rythmée.

Eléonore a tout de même su me plaire dès les premières pages. Je l’ai trouvée fortement intéressante (non pas pour sa soi-disant timidité) mais pour son passé, déchirant, qui nous pousse à nous attacher à elle.  J’ai également fortement accroché à Tyler qui fait son irruption dans la seconde partie du roman et que j’ai trouvé lui aussi touchant, bienveillant.

Toutefois, le personnage de Jason ne m’a pas réellement convaincue et m’a pas mal énervée. Même si, j’ai bien aimé le découvrir lui aussi, ainsi que son passé qui n’est pas des plus simples également. Au final, l’auteure en essayant de casser les clichés, fait encore plus dans le cliché, ce qui est réellement dommage et n’a pas tellement d’intérêt.

Ajoutons à cela que j’ai relevé au cours de ma lecture de nombreuses incohérences qui viennent gâcher le roman et l’histoire. Tout ceci contribue au fait de rendre l’histoire encore moins crédible qu’elle ne l’est déjà, d’autant plus que les clichés sont bels et bien présents. Je vous explique tout en bas de la chronique les principaux points qui m’ont dérangé, mais ATTENTION RISQUE DE SPOILERS ! 

Evidemment, on a un triangle amoureux des plus clichés et clairement il m’a énervé, alors qu’habituellement ce n’est pas réellement ma bête noire. Mais là, on a la fille qui n’intéresse personne, qui ne parle à personne, qui finalement se révèle être super belle avec deux mecs à ses pieds. L’un est le meilleur ami de toujours, l’autre le bad boy et vas-y que ce soit la petite guéguerre entre les deux pour savoir qui sera le meilleur.

Je trouve que le thème de la timidité n’est pas assez exploité malheureusement, ou l’est de la mauvaise façon. Certes je me suis retrouvée dans certains point en elle mais au final, sa timidité n’en est pas réellement une. Elle est seulement le prétexte au deuil.

L’écriture n’est pas excellente certes mais ça se lit tout de même. On ressent la jeunesse de l’auteure dans le roman mais elle a réussi à introduire dans son roman des passages plus profonds qui m’ont fait davantage apprécier l’histoire et notamment les passages concernant ce qui est arrivé à Eléonore quelques années auparavant. Et je vous avouerais que j’ai même versé ma petite larme, c’est pour dire !

Pour finir, je suis également déçue de la fin, de l’épilogue. Il me semble bâclé mais surtout est totalement différent de ce que l’on a pu découvrir des personnages auparavant. Déçue donc de la fin, et du dénouement de l’histoire.

SPOILERS : (pour pouvoir lire cette partie, sélectionnez le texte)

Comme je vous le disais dans ma chronique j’ai relevé de nombreuses incohérences que je vais évoquer juste en dessous pour les personnes ayant lu le roman ou qui ne souhaiteraient pas le lire.

Premier point qui m’a réellement chagriné déjà et que je n’ai clairement pas trouvé logique, c’est lorsque l’on découvre que Kinae est la petite sœur de Justin. Donc Kinae est la petite sœur de Justin, le meilleur ami d’Eléonore, mais cette dernière ne connait pas ce lien de parenté. J’ai trouvé ça clairement irréel. Sachant qu’Eléonore est assez proche de Kinae, donc même dans le pire des cas où Eléonore ne serait jamais allée chez Justin lorsqu’ils étaient enfants, étant donné que c’est son meilleur ami, elle est censée savoir qu’il a une sœur, et quel est son prénom. Mais d’après l’histoire on comprend que c’était la guerre entre Kinae et Justin enfant, donc il aurait pu ne pas parler de sa sœur effectivement. OR, quoi qu’il en soit, Eléonore doit connaître le nom de famille de Justin, où il habite, peut être éventuellement ses parents. Et Kinae est sa meilleure amie depuis 2 ou 3 ans mais elle n’a jamais fait le rapprochement. J’ai beau chercher toutes les explications possibles et inimaginables, ça paraît vraiment très très peu crédible pour ma part !

Second point, toujours avec Kinae et Justin, j’ai trouvé incohérent leurs âges. Ou alors il y a simplement un réel manque d’information qui rend encore incompréhensible tout le tintouin. Donc Justin était au départ le meilleur ami de Léo (jumeau d’Eléonore) car faisait du foot dans la même équipe. Ils ont apparemment le même âge. Mais Justin étant surdoué a sauté deux classes qu’il a ensuite redoublées pour finalement se retrouver dans la classe supérieure d’Eléonore. Tandis que Kinae elle est dans la classe d’Eléonore (alors qu’elle est la petite sœur). De quoi se retrouver totalement embrouillé ! 

Et pour finir, l’autre point dont je me devais de parler car il m’a totalement dérangé, c’est le fait qu’Eléonore ait pris le rôle de sa mère. Alors dans un sens ça peut se comprendre en effet, mais n’oublions pas qu’elle a encore un père, et que même s’il semble toujours aussi perdu et fait de nombreuses heures de travail, j’ai réellement eu l’impression qu’il n’avait pas tellement son mot à dire. Le comportement est poussé à l’extrême dans ses relations avec son père et ça m’a à vrai dire gênée. Ne pas comprendre par-là que je contre le fait qu’elle s’occupe de son frère comme jamais car elle est la seule présence féminine qui reste à la maison. Mais j’ai trouvé ça très étrange. Elle s’occupe de l’éducation de son frère telle une mère et efface totalement son père de ce rôle qui pourtant aurait mérité d’être plus présent. Ça rajoute du pathos pour en rajouter et ce n’est pas tellement nécessaire ni bien exploité.

Publicités

4 réflexions sur “Timide – Sarah Morant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s