Je vous sauverai tous – Emilie Frèche

je vous sauverai tous.png

Bien que ce ne soit pas le premier du genre que je lis, je trouve qu’il est toujours si difficile de chroniquer ce genre de roman et surtout de le noter. Il est aisé de dire qu’une fiction est peu crédible ou mal menée mais dans un tel cas, il apparaît difficile de juger car au fond, derrière la fiction il y a toujours une part de vérité.

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous devez savoir que j’affectionne tout particulièrement les romans sur le thème de l’embrigadement car je trouve que c’est quelque chose d’important, qui mériterait d’être lu par tous afin de se tenir informés de la façon dont ils procèdent pour attirer les plus jeunes dans leurs filets et ainsi prévenir davantage.

Emilie Frèche signe ici un très bon roman du genre écrit à la perfection. Les mots sont justes, choquants, percutants. Ça bouleverse et terrifie à la fois. L’histoire est si douce et si violente. Emilie Frèche s’engage dans ce roman à lutter contre ce fardeau qui nous touche tous, de près ou de loin.  Davantage que ceux que j’ai pu lire auparavant, ce roman est extrêmement documenté au point que tout cela paraît plus que réel. Et aussi malheureux soit-il, cela a beau être une fiction, c’est bel et bien le quotidien des familles. Familles qui, aidées d’associations, donnent corps et âmes pour que l’Etat les aide dans le combat de leur vie.

Comprendre est le maître mot ici, comprendre comment Daesh arrive à attirer dans ses filets des ados dès l’âge de 14-15 ans. Comprendre quelle est la machination utilisée pour leur retourner le cerveau. Comprendre pourquoi certains tombent dans le piège et pas d’autres. Comprendre comment le changement s’opère et comment un enfant peut changer du tout au tout du jour au lendemain. Comprendre pourquoi cela peut se passer tout de même dans une famille aimante. Comprendre pourquoi les parents s’en rendent compte mais seulement lorsque c’est trop tard.

Je vous sauverai tous, c’est le croisement des écrits de trois membres d’une famille : Elea, qui au cours de l’année 2014 tombe dans les filets d’Abou Ali et va devenir progressivement Oum Soumeyya qui part faire sa hijra sur « la terre sacrée ». Emilie Frèche y ajoute tour à tour le journal de ses parents. Son père, Samir, sombrant dans la folie, écrit depuis la clinique suite à son départ, tandis que sa mère, Laurence, écrit à sa fille à travers les pages d’un journal, pour lui faire part du combat hors normes qu’elle poursuit désormais depuis de nombreux mois. C’est extrêmement bien utilisé et apporte davantage de dimension au roman.

Un roman une fois de plus percutant, qui mérite d’être lu et relu et ne pourra pas laisser indifférent.

Publicités

2 réflexions sur “Je vous sauverai tous – Emilie Frèche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s