Calendar Girl, tome 02 : Février – Audrey Carlan

Calendar girl février.png

Je préfère vous prévenir d’avance (si vous me suivez sur Twitter vous le savez déjà), je n’ai pas adhéré à ce tome. Donc après un premier tome apprécié ce fut la totale dégringolade de mon côté. La chronique ne sera vraiment pas bonne, pas glorieuse du tout. Ce n’est pas souvent que je suis amenée à faire une chronique mais je vais donc tenter de rester correcte, cohérente dans mes propos afin d’expliquer au mieux ce qui m’a gêné.

Concrètement, j’ai l’impression de n’avoir rien apprécié dans le roman. En fait c’est surtout une bonne dose d’incompréhension. Je n’ai pas compris les choix faits dans ce tome. Alors au départ, quand j’ai vu qu’au bout de trois chapitres ça n’allait pas, je me suis dit que c’était certainement dû au fait que j’avais lu Room Hate de Penelope Ward juste avant et ayant eu un énorme coup de cœur pour ce dernier, Calendar Girl me paraissait « sans intérêt ». J’ai donc poursuivi tant bien que mal afin de me faire un avis complet, mais au bout de 50 pages, je n’en pouvais déjà plus. J’ai donc pris mon mal en patience afin de terminer ce tome pour en faire la chronique. Et donc finalement, j’ai découvert que je n’étais pas seule à avoir eu un tel avis…

Tout d’abord, je n’ai pas du tout accroché à Alec, le Mr de Février. Déjà, je l’ai trouvé plus que fade à côté de Wes qui était attachant, touchant. Lui, je n’ai pas réussi à m’y attacher du tout. Et son origine française n’a rien arrangé car j’ai trouvé le personnage tout sauf crédible. C’est un cliché à lui tout seul ! Sérieusement, qui dit « oui » à chaque fin de phrase ? Aucune personne parlant français il me semble. Avoir ce fameux « oui », à chaque fin de phrase, clairement, ça m’a plus énervé qu’autre chose. Le seul point positif c’est qu’il ait une personnalité qui colle avec son statut d’artiste : il a une conception des choses parfois bizarre et il est difficile de le suivre.

Quant à Mia, elle n’a rien rattrapé. Elle que j’avais bien appréciée dans le premier tome, m’a elle aussi m’a énervée au plus haut point. Rien ne semble la choquer. Elle obéit au doigt et à l’œil d’Alec, alors qu’elle semblait avoir plus de caractère dans le premier tome. Elle en dévoile un peu plus de sa personnalité, mais rien de flagrant. Elle m’a également agacée car dès le premier chapitre elle parle déjà d’avoir une relation sexuelle avec Alec, mais Wes lui manque, mais Alec est là alors pourquoi ne pas en profiter, et c’est ainsi pendant tout le roman. Moi je vois là seulement un gros foutage de tronche pour rester polie.

Et pour finir le tout, elle pète littéralement une crise en découvrant qu’elle a touché un plus dû à la clause du contrat qui précise qu’elle sera payée 20 000 de plus s’il y a des relations avec les clients. Donc elle est énervée contre Wes pour cette prime supplémentaire alors que c’est elle-même qui dans le premier tome, si je ne m’abuse, dis à Wes que ça va lui couter 20 000 si elle se dévêtit.

L’histoire est au final, elle aussi très fade selon moi. On tourne en rond, rien ne nous surprend dans le roman. Au fil des pages s’installe une routine constante : atelier et peinture, sexe, nuit, atelier, sexe et nuit. Rien de bien intéressant donc au bout de quelques chapitres.

Ce second tome est donc un flop total pour moi. Malgré le peu de pages, je peux bien dire que ça a été une torture d’arriver au bout. Je vais peut-être lire le 3ème tome pour voir si c’est uniquement ce second tome qui était mauvais, mais je pense réellement que si je n’accroche toujours pas au troisième tome j’arrêterais. Et dans ce cas-là je lirais certainement uniquement le dernier tome pour découvrir la fin de l’histoire.

Voir aussi ma chronique :

Calendar Girl, tome 1 : Janvier

Publicités

2 réflexions sur “Calendar Girl, tome 02 : Février – Audrey Carlan

  1. 🍃🌹 FéeLiseuse 🌼🌱 (@LaFouineuseBlog) dit :

    Je suis de ton avis sur plein de truc, et pourtant je ne suis pas allée au bout du livre.. j’en ai lu genre.. quelques pages.. Et je ne compte pas lire les suivant.. je lirai peut-être décembre, mais comme je connais déjà la fin, je ne suis franchement pas pressée..
    Je trouve qu’on en fait beaucoup de bruit pour pas grand chose.. surtout quand on voit les critiques US .. Ca m’a bien refroidi, et conforté aussi dans ma pensée de départ.. j’étais dubitative.. je me suis laissée tenter car on en disant que du bien en France.. mais en fait.. nan quoi..
    Enfin bref, heureusement qu’il existe d’autres romans pour nous faire oublier cette série :/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s