Le copain de la fille du tueur – Vincent Villeminot

le copain de la fille du tueur.png

Je connaissais pas du tout Vincent Villeminot jusqu’à maintenant. Seulement de nom, mais je n’avais encore jamais lu un de ses romans. Lorsque les Editions Nathan, m’ont proposé l’ENC de Le copain de la fille du tueur, je me suis dit que c’était le moment de découvrir cet auteur.

J’ai débuté ce roman un peu sur un coup de tête. Le roman me faisait envie, je ne savais pas trop quoi lire, je voulais l’avoir lu avant de la sortie, et j’avais entendu du bien sur cet auteur et avais donc envie de me faire ma propre opinion.

L’histoire démarre sur les chapeaux de roues avec la rencontre entre Charles et Touk-E lors de leur arrivée dans le pensionnat pour riches en Suisse. Puis on s’embourbe un peu au fil des pages avant l’apparition de Selma et là ça repart. Puis de nouveau, j’ai trouvé que ça devenait long, manquait d’actions pour finalement plonger tête baissée dans les 50 dernières pages, totalement explosives ! Et on peut dire que j’ai été surprise par ce final. On est perdu et l’auteur nous sort une fin totalement ahurissante qui nous met sur le cul.

Malgré ces moments plats, et ces petites longueurs, l’auteur sait garder une part de mystère jusqu’au bout qui nous fait poursuivre la lecture. On ne sait pas où l’histoire va nous mener. On ne sait pas ce qui va se passer à la page d’après. On ne sait pas ce que l’auteur a réellement prévu comme destinée pour ses personnages. C’est un mélange de romance et de policier en quelque sorte, mélange assez déroutant.

S’il y a bien une chose qu’on ne peut reprocher à Vincent Villeminot, c’est le travail de ses personnages. Les personnages sont extrêmement bien travaillés, ils ne sont pas surfaits, ni dépeints seulement en surface. Il fait en sorte que l’on puisse parfaitement les cerner. Ce sont des personnages assez inattendus et qui créaient d’ailleurs toute l’originalité de ce roman. On ne rencontrera pas un Charles, Touk-E ou Selma dans un autre roman.

C’est peut- être étrange mais en sortant de cette lecture, j’ai trouvé que Le copain de la fille du tueur ressemblait étrangement à Qui es-tu Alaska de John Green. Non pas dans le sens où l’histoire serait identique, copiée, puisqu’il n’y a aucune ressemblance dans la trame. Toutefois, Vincent Villeminot à un style bien à lui, et j’ai bel et bien l’impression que soit ça passe, soit ça casse (un peu comme John Green d’ailleurs). Il met lui aussi en place des personnages anticonformistes, et casse les codes. La fille porte le côté mystérieux, alors que le personnage masculin est celui qu’on rencontre peu souvent dans les romans Young Adult. Et puis cette atmosphère très sombre.

Ce qui est étrange finalement dans mon ressenti, c’est que j’ai trouvé que c’était un bon livre, sans réellement accrocher. En réalité je vous recommande un livre que je n’ai pas plus apprécié que ça. Parce qu’en réalité c’est exactement ça. J’ai du mal à dire que j’ai aimé ce livre à qui j’ai trouvé pourtant de nombreux points positifs. Je suis d’autant plus triste de voir que la majorité de ceux qui l’ont lu en avant-première comme moi l’ont  fortement apprécié.

Mais je pense qu’en réalité le but de l’auteur est bel et bien de nous laisser cette impression de flou, ce sentiment si étrange une fois que l’on a fini le livre. Peut-être même que c’est son but, de nous faire réfléchir sur ses romans.  La preuve en est que je ne sais toujours pas quoi réellement en penser, un mois après ma lecture.

Une atmosphère sombre et des personnages atypiques dans un roman mêlant romance et policier pour le moins déroutant  !

Publicités

2 réflexions sur “Le copain de la fille du tueur – Vincent Villeminot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s