Le voyage de Fanny – Fanny Ben-Ami

le voyage de fanny.png

Je remercie Aude et les éditions Seuil  pour l’envoi de ce roman.

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’aime énormément les romans sur la seconde guerre mondiale. Il y a déjà un bon bout de temps, j’avais lu L’enfant de Schindler de Leon Leyson, que j’avais fortement aimé. Du coup nécessairement, quand j’ai vu que Le voyage de Fanny était dans le même thème et étrangement ressemblant, puisqu’il s’agit là aussi d’un témoignage, forcément j’ai eu envie de découvrir cette histoire.

Fanny Ben-Ami dans ce court roman nous raconte sa jeunesse, de cette époque où, du haut de ses 13 ans, elle a du s’occuper d’un groupe d’enfants alors que la France était occupée par les allemands. Fanny est un personnage très attachant et mature par son âge. Elle représente la force et l’optimisme.

Ici, on ne raconte pas les guerres dans les camps. A aucun moment il n’en est question d’ailleurs. C’est l’occupation de la France qui nous est dépeinte dans cette centaine de pages. L’occupation et ses difficultés, ainsi que le climat de terreur qui régnait à cette époque.

L’auteure nous raconte cette époque qui lui a volé sa jeunesse et l’a placée au rang de leader. L’écriture est simple et fluide, comme si Fanny avait écrit ce roman du haut de ses 13 ans. C’est pour cela que le livre reste léger et accessible pour les enfants, sans toutefois minimiser les événements. C’est très touchant, et Fanny Ben-Ami a su utiliser les mots justes pour raconter cette histoire à la fois si incroyable et terrible.

Petite information complémentaire, le roman est sorti le mois dernier sur les écrans. Je n’ai pas encore eu le temps de voir ce que cela donne, mais je vous laisse tout de même une bande annonce dans le cas où cela vous intéresserait. De plus, du coup pour la sortie du film, il a été réédité chez Seuil avec une nouvelle couverture, et un nouveau titre : vous le connaissez peut être mieux sous le titre de Le journal de Fanny.

L’histoire d’une jeune fille juive de 13 ans trop peu connue, qui saura toucher les plus jeunes comme les plus vieux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s