Phone Play – Morgane Bicail

phoneplay.png

Pour tout vous dire, ça fait plusieurs semaines déjà que j’ai lu ce roman puisque ça date quand même du mois de mars, et pourtant je n’arrivais absolument pas à écrire cette chronique. En réalité, je savais ce que je voulais dire, j’avais les idées mais je partais du principe que ces idées il fallait les dire correctement et sans être cassante. Comme vous pouvez le voir, ce roman, ça ne l’a pas du tout fait avec moi et pourtant je l’ai lu en entier, et ai quand même réussi à  lui attribuer 1 sur 5. Je vais vous dire tout de suite ce qui a fonctionné et ce qui est selon moi loupé dans ce roman.

A sa sortie, le roman a fait énormément parler de lui notamment parce que son auteur avait seulement 14 lorsqu’elle l’a écrit. J’ai tout de même découvert en le lisant qu’au départ c’était une fanfiction publiée sur Wattpad. Concrètement, j’ai trouvé qu’au niveau de l’écriture, ce n’était pas folichon folichon, mais cela aurait pu être pire. On ressent la jeunesse de l’auteur mais ce n’est pas forcément ce qui m’a le plus dérangé.

Pour ce qui est des personnages, dès le début je n’ai pas accroché à Alyssa. Elle est tout ce que je déteste chez un personnage féminin. Elle n’est absolument pas plaisante. Elle est loin des personnages sympathiques ou encore touchants auxquels on peut s’attacher. Au cours des 349 pages, elle m’a tapé sur les nerfs comme pas possible. Cette pauvre petite fille gâtée ne supporte pas que ses parents lui passent tout et de ce fait, elle fume, pour se détendre. J’ai envie de dire, c’est totalement ridicule. Personnellement je n’aime pas la cigarette mais je n’ai rien contre le fait qu’un personnage dans un roman fume, loin de là. Hors ici, on a Alyssa 16 ans, personnage créé par Morgane 14 ans, qui toutes les deux pages va dire qu’elle fume. Donc déjà, une fois, ça va, deux fois, ça passe encore, trois fois, ça commence à faire… mais au bout d’une dizaine de fois, c’est l’overdose !  Mais ce n’est pas tout ! Le summum reste encore le fait que Morgane Bicail, fait dire à son personnage que fumer « c’est trop cool ». J’ai envie de vous dire que pour un roman destiné à un public relativement jeune, je trouve ça malvenu de faire véhiculer un tel message. Elle évoque même le bien-être que ça procure lorsque la fumée brûle les poumons. Bref !

Et puis outre cet aspect, il faut se dire qu’elle est sacrément dérangée pour se lancer dans un tel « jeu ». Bien évidemment de l’autre côté du jeu, on retrouve le fameux gars, qu’Alyssa appelle Lui. Je n’ai pas non plus accroché à ce personnage, comme c’est étonnant. Certes, on en sait très peu de lui pendant la grande majorité du roman. Mais ne voyez pas là le gars super romantique qui a flashé sur Alyssa lance le jeu simplement pour s’amuser.. En réalité il n’en est pas à son coup d’essai. Ce n’est pas son premier jeu et ce n’est pas la première fille qu’il tente de séduire par ce biais. Et franchement, j’ai plus eu l’impression d’avoir un psychopathe sous le personnage de Lui, qu’un ado adorable. Et même une fois l’identité de l’inconnu dévoilée, ça n’a toujours pas collé.

D’ailleurs en parlant de ce jeu, je l’ai trouvé totalement malsain. Alors oui, je savais à quoi m’attendre d’après la quatrième de couverture puisqu’il était écrit noir sur blanc qu’il s’agissait d’un jeu avec un inconnu. Toutefois, je ne m’attendais pas du tout à ce que ce soit traité comme ça. D’autant plus qu’en y réfléchissant un peu mieux, le principe du roman est malsain dès le départ. Depuis quand on accepte de parler à un inconnu même par SMS, sans être sûr de son identité ? Enfin depuis quand on joue pendant des semaines à échanger avec un gars sans penser qu’il pourrait s’agir d’un pédophile  ?  Ce qui le rend encore plus malsain, c’est, comme je le disais juste au-dessus, le fait que l’inconnu n’en soit pas à son coup d’essai.

Finalement je n’ai pas réussi à apprécier l’histoire pour la simple et bonne raison que le jeu, en plus de ce que j’ai dit précédemment, n’en ait pas vraiment été un. Les dialogues sont plats, l’inconnu se permet d’appeler Alyssa « chérie » (et elle se laisse faire !), mais en plus de ça, on n’a pas réellement de recherche de l’identité de la part d’Alyssa. Je m’attendais à avoir des pistes au fil des pages, et je pensais que le jeu  allait faire chercher également le lecteur à la façon d’un Qui-est-ce. Mais non, ce n’est pas le cas. L’histoire a simplement le mérite d’être gnangnan à souhait et principalement basée sur cette sorte d’échanges de SMS qui au final s’avèrent plutôt inutiles et dérangeants.

J’ai tout de même mis une note d’1 sur 5, principalement car le roman est fortement addictif malgré ses nombreux (trop nombreux !) défauts. Et puis également parce que je ne me suis à aucun moment douté de la possible identité de Lui. Je suis restée sur la seule piste évoquée durant ces 340 pages et n’avais pas du tout imaginé une telle issue.

J’ai déjà eu des déceptions. On peut ne pas accrocher à un bouquin, à l’histoire, aux personnages, et être déçu par ces aspects-là. Mais je n’ai encore jamais été aussi énervée face à une lecture, qui sera probablement la plus mauvaise de l’année. J’essaye de me dire que peu importe l’histoire que l’on lit, que l’on accroche ou pas, il y a toujours du positif à en tirer. La seule véritable chose que je retiens ici, c’est juste que j’ai perdu mon temps à lire ce bouquin, qui en réalité ne vaut pas grand-chose… Je comprends tout à fait que cela ait pu fonctionner auprès de certains, j’ai d’ailleurs vu de bonnes critiques sur Phoneplay, mais il y a selon moi encore bien trop d’erreurs pour pouvoir apprécier le roman pleinement.

Publicités

14 réflexions sur “Phone Play – Morgane Bicail

  1. voyageusedesmots dit :

    J’avais lu un truc dans le genre en version courte par une ado du même âge sur Wattpad. C’était pas trop mal sur le suspense, mais comme tu dis là aussi ça manquait de profondeur et c’était assez malsain comme jeu, vu qu’elle ne savait pas de qui il s’agissait. Un truc que je lirai pas autre part que sur le site donné plus haut.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s