Le transcendant – Guillaume Duhan

le transcendant.png

Ayant découvert Guillaume Duhan peu après l’ouverture de mon blog, je ne m’étais cependant pas encore procuré ses deux premiers romans, Le Montre et Le Clairvoyant. Lorsqu’il m’a proposé de lire cette nouvelle intermédiaire, très courte et pouvant se lire indépendamment de la lecture des deux autres tomes, j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir sa plume, son style, l’histoire en elle-même.

Dans Le Transcendant, l’histoire s’attache au personnage de Bader Al-Sayyed, né borgne selon une malédiction lancé par la sorcière du village où il est né. Nous le rencontrons ici à Londres, où il a rencontré sa femme Kate avec qui il a eu deux enfants. Il va également se faire des amis tels que Franck, mais ce dernier est retrouvé mort. Dans les mêmes temps, sa fille est enlevée. Pour lui, c’est forcément une coïncidence. Cependant, le fameux ravisseur ne semble pas vouloir s’en arrêter là, puisque c’est au tour de sa femme et de son fils de disparaître.

Bader part donc à leur recherche à Nachqa petit village au milieu de nulle part et va devoir se rapprocher d’un groupe de terroriste afin de parvenir à son but : retrouver entièrement sa famille.

L’intrigue est très particulière mais nous pousse forcément à en savoir plus. Qu’est devenue la famille de Bader ? Où se trouvent-ils ? Qui les a enlevés ? Va-t-il les retrouver ? Ce qui est exceptionnel, c’est qu’en si peu de temps, on se retrouve entièrement plongé dans l’action et ce dès le départ. Et puis pour ce qui est de la fin, elle vous explose à la figure telle une bombe ! Je ne m’attendais pas à un retournement aussi fou !

Forcément dès le départ on ne peut que s’attacher à ce personnage principal qui a tous les malheurs du monde et l’on ne peut être que compatissant. Son histoire est très touchante. C’est un personnage fort intéressant et très bien travaillé pour une nouvelle si courte.

Les phrases sont courtes et donnent une certaine impulsion supplémentaire à l’histoire. L’histoire se lit donc très extrêmement vite. La lecture est aisée, le tout es très bien écrit.  Le vocabulaire est riche et les descriptions sont belles et bien présentes sans être toutefois trop dominantes.

C’est donc une véritable réussite pour une nouvelle si courte, ce qui souvent est difficile en si peu de pages. J’ai désormais une envie encore plus grande de lire les deux premiers romans, qu’il me tarde de découvrir.

Je vous recommande donc fortement cette nouvelle, que vous pouvez retrouver gratuitement ici : http://www.maryshair.com/p/le-transcendant.html. Elle ne peut que vous plaire et vous convaincra certainement de lire Le Monstre et Le Clairvoyant, quoiqu’il en soit, cela ne vous coûte rien de vous plonger dans cette superbe petite nouvelle.

Publicités

4 réflexions sur “Le transcendant – Guillaume Duhan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s