Fleurs sauvages – Kimberley Freeman

fleurs sauvages.png

Je tiens  à remercier très fortement Elise des Editions Charleston, qui m’avait envoyé ce roman il y a un certain temps maintenant. Et je regrette sérieusement de ne pas avoir eu le temps et le courage d’ouvrir cet énorme livre plus tôt. Mon année étant « finie », je me suis reprise en main et ai débuté ce roman à la magnifique couverture et au résumé accrocheur.

Dans ce roman à deux voix, nous allons suivre la vie de deux jeunes femmes : Beattie et Emma. Beattie n’est en réalité autre que la grand-mère d’Emma. La vie de ces deux femmes va être racontée alternativement dans le roman (tous les 3/4 chapitres environ). On les suit à deux époques différentes : Beattie en 1929, alors qu’elle a 19 ans et Emma  en 2009, alors qu’elle a la trentaine.

L’histoire débute par le personnage de Beattie, auquel j’ai tout de suite accroché, qui dès le départ m’a touché. Un vrai coup de cœur pour ce personnage qui n’a pas la vie rose. En effet, Beattie, à 19 ans, se retrouve enceinte de son amant, qui lui est marié. Seulement à cette époque, c’est très mal vu d’avoir un enfant hors-mariage et elle va donc très vite être repoussée par énormément de monde, y compris ses propres parents. C’est un personnage vraiment très touchant, qui m’a peiné tout simplement parce qu’elle est vulnérable. Et j’ai vraiment aimé Beattie du début à la fin, car c’est un personnage qui s’est battu pour obtenir ce qu’elle voulait. Sa vie n’est vraiment pas facile, elle subit un grand nombre de déceptions, elle est confronté à un grand nombre de problèmes et elle fit toujours tout pour essayer de rectifier la situation, elle est extrêmement courageuse. Et puis pour couronner le tout, c’est une personne vraiment mal acceptée par les autres qui ont toujours tout un tas de préjugés à son égard, et on ne peut qu’éprouver de la sympathie envers cette femme, d’autant plus qu’ils sont totalement infondés.

De l’autre côté, on retrouve Emma Baxland-Hunter, sa petite fille. C’est une incroyable danseuse londonienne, qui qui pour l’instant n’a fait que se consacrer à sa carrière professionnelle, en espèrant qu’elle dure le plus possible. Mais tout bascule le jour où elle chute, et comme si ça ne suffisait pas, cela s’accompagne d’une détérioration de sa relation amoureuse. Au premier abord, je n’ai pas accroché à ce personnage comme à celui de Beattie pour la simple et bonne raison que je l’ai trouvé bien trop égocentrique à mon goût. Je me suis même surprise à penser que c’était bien fait pour elle ce qui lui arrivait, elle l’avait bien cherché. Et puis finalement, à partir de moment où elle s’est rendu à Wildflower Hill, mon avis sur ce personnage a changé, tout comme Emma a changé. Elle essaye de se relever de ses coups durs, d’améliorer sa personne et de se rendre compte de ses erreurs, et ça m’a permis de bien plus l’apprécier.

Bien sûr, cette histoire n’est pas plate. On a ces fameux secrets de famille, secrets enfouis au fil du temps. Et l’auteure a parfaitement réussi à me tenir en haleine grâce à ceci. J’essayais de deviner les rebondissements, et même si je savais d’avance ce que c’était ce qu’Emma allait découvrir en revenant à Wildflower Hill, je ne savais pas du tout comment ça allait pouvoir se finir. Et ça a vraiment rajouté un vrai plus dans ma lecture, je voulais tellement savoir le fin mot de l’histoire !

Ce livre nous fit également voyager dans l’espace. On est baladés de Glasgow à l’Australie, en passant par Londres mais également  et surtout en Tasmanie. Le lieu central de l’histoire reste tout de même Wildflower Hill, ce corps de ferme qui appartenait autrefois à Beattie, et qui a été légué en héritage à Emma. Je n’avais jusqu’alors jamais lu de livre se déroulant en Océanie et j’ai extrêmement apprécié. L’auteure nous dépeint son pays parfaitement bien, nous raconte l’histoire avec tellement de simplicité, que je m’imaginais ce que pouvait être Wildflower Hill.

C’est un roman rempli d’amour et étant fan de romance, j’étais comblée. D’ailleurs j’ai énormément apprécié être confronté à des histoires d’amour peu communes et notamment mal vues pour l’époque, que ce soit entre un homme marié de 30 ans et une jeune femme de 19 ans, entre des personnes de couleur de peau différente, etc. Et j’ai également apprécié la romance qui se profilait du côté d’Emma, bien qu’elle ait mis assez longtemps à démarrer au final et que cette dernière ait eu du mal à savoir ce qu’elle voulait.

C’est donc une histoire poignante et captivante, qui fait passer par un grand nombre d’émotions, un livre dur à lâcher qui nous fait voyager au fin fond de la Tasmanie, pour y déceler les plus profonds secrets.

Et pour finir, même si je l’ai déjà dit plus tôt je voudrais féliciter les Editions Charleston pour ce gros travail sur les couvertures qui sont toutes aussi magnifiques les unes que les autres, ainsi que pour la qualité de leur livre.

Je vous recommande énormément ce livre, j’espère bien que ma chronique vous aura donné envie de le lire, car c’est vraiment un méga coup de cœur et je pense qu’il ne faut vraiment pas passer à côté d’un si beau livre. Et même si ce n’est pas un coup de cœur pour vous, je suis sûre que vous apprécierez car c’est vraiment une magnifique histoire !

Publicités

16 réflexions sur “Fleurs sauvages – Kimberley Freeman

  1. Carnet Parisien dit :

    Ce fut un vrai coup de coeur pour moi aussi ! Les personnages me hantent encore aujourd’hui, j’ai tellement adoré Beattie ! Je crois que ça fait de moi une fan des éditions Charleston dont j’aime décidément beaucoup les publications !! Je viens de commencer Les sept soeurs d’ailleurs 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. lectuuresdefanny dit :

    Olala !! En voilà un petit qui va vite rejoindre ma wishlist !! 🙂 Merci pour la découverte et cette magnifique chronique ! Il me tarde de le découvrir 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s